Version française

Témoignages


La présence de clowns relationnels dans l'établissement est une attente et une ouverture pour les résidents. Un lien, un échange du résident et de son environnement. C'est une approche où le nez rouge, la fleur sur le chapeau ou bien encore la musique permettent aux personnes d'accrocher l'échange, de passer des informations, et d'être humain et unique. Moments privilégiés. Auprès des résidents il y a des changements. Il y a de la reconnaissance. (Bonne ou mauvaise !) et il se passe beaucoup d'échanges humains, l'ouverture... Dans le service il y a un bon accueil des équipes de clowns, une vraie reconnaissance de leur travail (mais pas assez souvent... de séances). En équipe, des personnes adhérent et d'autres pas mais la démarche est respectée et les objectifs compris de tous. La démarche des clowns est pour moi une aide à l'accompagnement des résidents, elle ouvre des portes sur leur histoire, leurs dires et ressentis (des résidents). Elle nous aide à avoir des pistes pour une meilleure prise en charge. A comprendre certaines situations ou problèmes. Elle ré-ouvre les personnes sur leur environnement et leur famille. Elle pose des mots sur les « non-dits » de l'équipe, motive et verbalise notre propre travail auprès des personnes. - IDE
Tout d'abord, leur présence permet d'apporter de la joie, de la couleur dans l'établissement. Elles attirent le regard de tous les résidents et certains attendent leur venue et expriment leur joie de les voir. Ensuite, leur intervention permet « d'approcher » certains résidents qui ne se trouvent plus dans la communication, qui ont une démence avancée. Elle arrivent à les « toucher », mettre au jour des choses, des émotions. Finalement, elles interviennent dans le cadre de la prise en charge non médicamenteuse, sont le complément à ce qui est déjà mis en place. Leur présence est positive et importante. Il y a des changements après l'intervention des clowns : - changement de comportements, apaisement ; - ouverture de la communication avec certains ; - accompagnement supplémentaire pour une bonne adaptation ; - l'équipe s'intéresse vraiment à leur venue, voit le changement même minime. La démarche est selon moi une aide à l'accompagnement des résidents. Cette démarche s'inscrit dans une thérapeutique non médicamenteuse. Elle fait totalement partie de la prise en charge de certains résidents. Leurs interventions sont également inscrites lorsqu'elles semblent nécessaires dans le projet personnalisé de certaines personnes. Le travail en collaboration avec l'équipe soignante, et la psychologue est important et enrichissant pour chacun, amène des points de vue différents et complémentaires. - Psychologue

interviews


Découvrez l'interview de membres du personnel soignant de l'EHPAD du Mayet de Montagne (03) évoquant ce que les interventions et la relation avec les clowns relationnels apportent aux patients.


Copyright © 2018 Association Opiclown
Conception et réalisation du site, photographies et vidéos par
Mathilde Chambas & Amélie Kchani.